ELEVAGE DU HALLIER D'ELTINOR
FOX-TERRIERS POIL DUR L.O.F.

Accueil > Vous êtes ici > Espace Chiots > Santé, Evolution, Education > Les Vaccins et Vermifuges

Vaccins et Vermifuges

 

En France, aucune vaccination n'est obligatoire ! Sauf le vaccin antirabique pour les Chiens de catégorie 1 & 2

Alors, vacciner oui, mais raisonnablement...

Trop de vaccins administrés sans précaution et discernement, tuent l'efficacité du vaccin et... nos animaux !

Malheureusement depuis des décennies, nous nous sommes laissés conditionner par les vétérinaires, eux-mêmes conditionnés par les lobbies des laboratoires...

Mais aujourd'hui, à l'ère d'Internet sans frontière, il est facile de rechercher la documentation qui nous permettra de nous faire une opinion, de rester avisés et vigilants, afin de ne pas subir la tendance et la suivre bêtement comme des moutons de Panurge... !


Ce que j'ai vécu...

Je tiens à relater ici, un fait survenu dans mon élevage :

En 2013, un de mes chiots en parfaite santé, a eu subitement une réaction violente 15 jours après sa primo-vaccination...
Soudainement atteint d'une paralysie à évolution rapide d'une minute à l'autre... Paralysie de la mâchoire et du bassin avec souffrance et cris dès que je tentais de le manipuler en voulant rechercher une éventuelle cause à ce comportement incompréhensible.
Amené d'urgence chez le vétérinaire, ce dernier soupçonne une Maladie de Carré, bien que tous les symptômes n'étaient pas réunis... Or, à cet instant, aucun de mes chiens (vaccinés) n'avait la moindre trace d'une quelconque maladie... Et ce chiot, sorti de mon élevage uniquement pour sa première visite médicale (vaccin + identification électronique), ne présentait aucune anomalie le jour de l'auscultation.

Le chiot reste donc quelques jours en clinique, à l'isolement, pour y être traité et confirmer le diagnostic par une analyse... Analyse revenue négative 10 jours plus tard !!!...
Après ces quelques jours, le chiot récupère petit à petit sa mobilité et son dynamisme. Une rémission assez rapide et sans séquelle.

Mes discussions avec le vétérinaire autour de cet épisode, se sont bien évidemment portées sur l'éventualité d'une réaction à la primo-vaccination en m'appuyant sur les études de ces grands Professeurs Vétérinaires Américains... mais nos vétérinaires de campagne ont aussi leur avis très tranché et que nous ne devons pas contester ....

"Impensable, a-t-il dit, on n'a jamais vu aucune réaction à la primo-vaccination et tout ce que vous lisez sur le Net, ma bonne Dame, n'est pas parole d'Evangile"

Et de conclure que ce chiot a tout bonnement ramassé un VIRUS INCONNU tout comme nous, humains en ramassons sans savoir de quoi il s'agit....

Quelques mois plus tard, nous reparlons de cet accident... j'insiste de nouveau sur ma conviction d'une mise en cause du vaccin et là, on m'avoue qu'un cas identique a été noté sur un bébé Boxer.....


Infos pour les sceptiques...

Les études et opinions parues sur le Net, émanant de ces Vétérinaires Américains hautement qualifiés, ne sont certes pas "Paroles d'Evangile" mais elles sont suffisamment argumentées et plausibles pour éveiller notre réflexion et notre logique...

Facile, démagogique, de mettre en doute les études Américaines, mais avons-nous des études Françaises comparables ? ....
En parcourant le web, je suis tombée sur une thèse "Actualités en vaccination Féline" (02-2010) présentée à l'ENV de Lyon, ayant une partie intitulée "Points-clés pour établir des protocoles raisonnés".
A partir de la page 54, l'étude soulève la perte de revenus des vétérinaires... 50 à 60% étant liés à la visite annuelle avec injection du rappel vaccinal !...
Dans ce contexte, nous devons comprendre que le Rappel annuel a encore de beaux jours devant lui, au mépris de l'intérêt de nos animaux.
Propriétaires... réveillez-vous, réfléchissez, cessez de leur accorder une confiance aveugle ! Ils ne vous disent pas tout ...
Exemple, ce courrier de l'institut Mérial... Cliquer sur la vignette ci-dessous...

Documentation avec cette liste de liens très instructifs...

 

La vaccination contre ces maladies...

 
Brume fox terrier

La Maladie de Carré (symptômes d'ordre respiratoire, cutané, nerveux, pneumonie avec température, conjonctivite, diarrhée, vomissement)
L'Hépatite de Rubarth (gastro-entérite aïgue avec douleurs abdominales, fièvre, coma, menant à la mort en quelques heures chez le chiot)
La Parvovirose (gastro-entérite hémorragique + vomissements, mortelle chez le chiot)
La Parainfluenza ou Toux du chenil (toux forte, sèche et quinteuse avec ou sans conjonctivite et rhinite. En l'absence de traitement, complication par surinfection)
La Leptospirose (maladie mortelle sous forme de gastro-entérite hémorragique avec insuffisance rénale et hépatique due aux rongeurs et certains mammifères sauvages)
La Rage, quasiment éradiquée en France, le vaccin est facultatif. Nécessaire dans certains cas (chiens de 2éme catégorie qui fréquentent les expositions canines, chiens de chasse, concours de chasse, chiens voyageant à l'étranger...)

Caruso fox terrier
 

A l'élevage, mes chiots Fox-Terriers reçoivent la première vaccination appelée "primo vaccination" après 8 semaines. Il s'agit de la CHPPi (Carré, Hépatite, Parvovirose et ParaInfluenza).
Un mois plus tard, leur nouveau propriétaire sera tenu de faire le rappel chez le vétérinaire de leur choix.

 


Les vermifuges

 
Vermifuge Doltene
vermifuge Drontal
vermifuge Lopatol
 

La santé du Fox-Terrier passe aussi par l'incontournable vermifugation. Un chien infesté de parasites intestinaux est mal dans sa peau (agitation ou atonie, démangeaisons anales, vomissements, diarrhées...)
Cet acte, parfois oublé dans l'existence de nos compagnons, revêt toute son importance, et permet aussi, d'éviter toute grave contamination à l'homme et surtout à l'enfant.

Concernant la mère et ses chiots
La mère sera vermifugée une semaine avant la saillie, puis au 45ème jour de gestation, période où les larves d'ascaris se réactivent et migrent, vers le placenta et envahiront les foetus, ou vers les mamelles et contamineront les nouveaux-nés.

A l'élevage, les chiots sont vermifugés dès le 15ème jour, toutes les 2 semaines jusqu'à 2 mois. Et la mère en même temps que ses chiots.
Tout nouveau propriétaire d'un chiot doit, ensuite, le vermifuger tous les mois jusqu'à 6 mois. Ensuite, 6 mois plus tard, c'est à dire à l'âge d'un an.

Pour un chien adulte
Vermifuger 2 à 4 fois par an minimum. Davantage si nécessaire, et notamment, en présence de chats ou de volatiles, souvent porteurs de puces. L'ingestion de puces ou de rongeurs porteurs de puces est la cause du développement de taenia chez le chien.

Les vermifuges sont vendus chez tous les vétérinaires ou en pharmacie.

Voir-Télécharger la liste des vermifuges

∆ Haut de Page ∆